Bénin – Payement des dettes des travailleurs: Patrice Talon dans un deni de vérité ?

Au Bénin, tous les travailleurs ne se retrouvent pas dans les milliards de fcfa débloqués pour le payement de leurs dettes.

En effet, dans une publication postée ce samedi 17 Octobre 2020 sur sa Page Facebook, le président Patrice Talon a présenté l’effort fourni par son gouvernement dans le payement des dettes envers les travailleurs.

A Lire aussi: Bénin: Emmanuel Tiando sollicite une rencontre avec les députés

Cependant, tous les travailleurs ne semblent pas se retrouver dans les exposés du chef de l’Etat. C’est le cas par exemple du  Professeur Thiery Alavo, fondateur du Centre Edward Platzer pour la lutte raisonnée contre les vecteurs du paludisme à l’UAC.

Dans une réplique à la publication du président Patrice Talon sur sa page Facebook, le professeur Thiery Alavo estime que les payements avancés par le chef de l’Etat sur ce que l’Etat lui doit ne sont dans des mots.

 » Monsieur le Président, je ne suis pas capable de caresser mon semblable dans le sens des poils, je dois donc vous dire la vérité » écrit l’universitaire sur sa page Facebook

Dans sa publication- réplique au post du président de la République, le promoteur du Centre Edward Platzer pour la lutte raisonnée contre ales vecteurs du paludisme affirme qu’il n’a encore entendu aucun travailleur dire qu’il a reçu des arriérés.

« Mes arriérés de salaire à moi se sont accumulés durant votre règne, pas avant vous; j’ai un total de 3 actes d’avancement qui ont été signés après avril 2016. Je ne sais pas à qui les milliards débloqués ont été payés, puisque je n’ai pas encore croisé un travailleur qui affirme avoir touché ses arriérés de salaire depuis que vous avez commencé par annoncer le paiement de dettes salariales. » martèle Thiery Alavo.

Souvent, poursuit-t-il dans sa publication, votre gouvernement annonce le paiement d’arriérés de salaire à la veille d’élections mais on est jamais satisfait.

L’universitaire invite donc le chef de l’Etat à clarifier cette situation de payement de dette car indique-t-il, il semble qu’il y a plus d’effet d’annonce que de réalité dans cette affaire.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus