Bolivie-Argentine: grosse brouille entre Lionel Messi et Martins Moreno

Victorieux avec l’Argentine face à la Bolivie (2-1) mardi en éliminatoire de la Coupe du monde Qatar 2022, Lionel Messi s’est retrouvé au cœur d’une grosse échauffourée à la fin de la rencontre.

Fin de rencontre tendue pour Lionel Messi en Bolivie. Opposé à la formation bolivienne mardi soir en phase qualificative de la Coupe du monde Qatar 2022, l’attaquant argentin s’est imposé avec son équipe sur le score de 2-1. Mais la partie a failli tourner au vinaigre surtout après le coup de sifflet final. La Pulga s’est retrouvée au cœur d’une échauffourée avec les joueurs boliviens. Il a d’abord eu un échange verbal assez houleux avec l’attaquant Marcelo Martins Moreno; puis, a subi les foudres de Lucas Navas, préparateur physique argentin de la Bolivie, qui l’a insulté.

A lire aussi : Covid-19: le test positif de Cristiano Ronaldo inquiète la presse européenne

« Qu’est-ce qui t’arrives? Ne viens pas me faire ch*er…« , a réagi le sextuple Ballon d’or. Une réaction qui a engendré l’entrée dans la mêlée d’autres membres du staff bolivien. Selon la presse argentine, Martins Moreno a déclenché les hostilités très tôt dans le match en discutant avec Messi pendant la minute de silence observée avant la rencontre. Il aurait poursuivi les provocations tout au long de la rencontre sans que Messi ne lui réponde.

A lire aussi : Journée FIFA du mois d’octobre: tous les résultats des matchs amicaux

Sur ses réseaux sociaux, Lionel Messi qui n’a visiblement pas été perturbé par cet incident, a fêté avec faste cette victoire difficilement acquise. « Grand triomphe en altitude, où ça vaut toujours plus cher, s’est réjoui le joueur du Barça. Il reste encore beaucoup à faire, les qualifications viennent de commencer et nous sommes très heureux d’avoir remporté ces deux triomphes« .

https://www.instagram.com/p/CGTQskAFqWw/

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus