Côte d’Ivoire: les élèves et étudiants dans les rues sur fond de tensions dans le pays

Des troubles ont été déclenchés dans les universités et les écoles de Côte d’Ivoire à la suite du début d’une grève initiée par la Fédération Estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), lundi.

C’est un début de semaine de trouble en Côte d’Ivoire. Selon les informations, la FESCI a entamé une grève et, dans plusieurs villes du pays, cela a occasionné des incidents dans plusieurs écoles et certaines universités. Un véhicule a été brûlé dans la zone de la Riviera à Abidjan par les grévistes qui manifestent dans les rues. Selon un rapport d’Afrique Actuelle, ‘la grève a été déclenchée par la FESCI après l’échec des négociations avec le gouvernement ivoirien autour de la suppression des frais annexes’.

A lire aussi: Présidentielle en Côte d’Ivoire: la CEDEAO en mission de diplomatie préventive à Abidjan

En effet, le mouvement a dans son coffre plusieurs exigences dont la réintégration de 62000 élèves soupçonnés de fraudes au BAC 2019 et le paiement des bourses figure aussi parmi les revendications des étudiants. Ce mouvement d’humeur intervient alors que les tensions sont déjà très vives dans le pays en raison de la présidentielle d’Octobre 2020. L’opposition qui conteste la candidature de Ouattara, a appelé à la désobéissance civile.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus