Côte d’Ivoire: un poste de gendarmerie à Bongouanou attaqué

Les locaux de la gendarmerie de Kotobi, dans le département de Bongouanou, à 200 km au nord d’Abidjan, ont été la cible d’assaillants non identifiés.

Alors que la campagne électorale est en cours pour la présidentielle en Côte d’Ivoire, des violences ont éclaté dans certaines localités du pays, dont Bongouanou. Lundi, il a été rapporté que plusieurs individus ont pris d’assaut la gendarmerie de Kotobi et ont saccagé quelques parties des locaux. Selon les sources, les populations environnantes du poste de gendarmerie ont pris peur et, pour les commerçants, ont plié bagage.

A lire aussi: Présidentielle en Côte d’Ivoire: “Nous disposons de tous les moyens pour imposer l’ordre”

La violence a éclaté dans la région ce weekend alors que la résidence d’un des piliers de l’opposition, Pascal Affi N’Guessan, a été incendiée. Les violences sont devenues ethniques et les machettes et gourdins sont de sortie, avec des populations prêtes à en découdre. A seulement une dizaine de jours de l’élection présidentielle, ces violences n’augurent rien de bon pour la Côte d’Ivoire même si les forces de sécurité assurent qu’elles seront à la hauteur de la tâche.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus