France: la 1ère dame Brigitte Macron perd son procès contre un gilet jaune

La première dame française Brigitte Macron a été déboutée par la justice française face à un gilet jaune.

Brigitte Macron avait porté plainte contre un « gilet jaune » pour l’inscription de graffitis qu’elle considérait comme injurieux à son encontre. Mais la femme du président français a été déboutée par la justice.

« Aujourd’hui (mercredi), Brigitte et Emmanuel Macron ont été défaits devant un tribunal. L’AFP était présente. Vous n’en entendrez parler nulle part. Aucune raison de s’étonner », a annoncé sur Twitter Juan Branco, l’avocat de l’homme de 49 ans. Selon Var Matin, ce dernier a été jugé pour « injure publique envers le président de la République » et « injure publique et diffamation envers particulier(s) ».

Pour rappel, les faits remontent au 11 août 2020. Le Gilet jaune originaire de Haute-Savoie, avait inscrit des graffitis sur un homard géant gonflable pendant qu’il se baignait non loin du fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas. A l’époque, Brigitte et Emmanuel Macron y passaient leurs vacances. Mais l’accusé avait filmé son geste avant de publier la vidéo sur son compte Facebook.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus