Mali: l’ex-président Ibrahim Boubacar Kéita a contribué à la libération de Soumaila Cissé

Le président de la transition politique au Mali, le colonel Bah N’Daw, a salué ce vendredi, les efforts de l’ex-président Ibrahim Boubacar Kéita pour la libération de l’opposant Soumaila Cissé.

Kidnappé et retenu en otage depuis le 25 mars 2020, le leader de l’opposition malienne, Soumaila Cissé a été libéré lundi, puis regagné Bamako, la capitale malienne, jeudi 08 octobre 2020. Sa libération a été le fruit de plusieurs négociations et concertations entre les autorités maliennes et le groupe armé, auteur de l’enlèvement de l’ancien président de la commission de l’UEMOA.

A lire Aussi: Réaction de Zéphirin Diabré sur la libération de Soumaila Cissé

A en croire le président de la transition politique au Mali, le colonel Bah N’Daw, l’ancien président déchu, Ibrahim Boubacar Kéita, a contribué à la libération de l’homme qui a été un farouche opposant à son régime. « De tous ces otages, le calme et la dignité sont une leçon de hauteur. C’est pourquoi il nous faut commencer par saluer les efforts soutenus du président sortant, Ibrahim Boubacar Kéita, pour obtenir la libération de ces frères et sœurs », a déclaré ce vendredi, Bah N’Daw qui a reçu en audience les otages libérés, à Bamako, le jeudi 08 octobre 2020.

« Le pragmatisme de la Transition »

Outre les efforts consentis par l’ex-dirigeant Ibrahim Boubacar Kéita, c’est le pragmatisme de la Transition ainsi que sa décision de capitaliser les avancées dans la négociation qui ont conduit à la libération de Soumaila Cissé. Sont à saluer également les efforts constants des partenaires, amis et alliés du Mali.

A lire Aussi: Mali: les premiers mots de Soumaïla Cissé après sa libération

« C’est le Mali tout entier, sans clans, sans partis, sans malices et sans calculs qui a accueilli hier notre sœur et nos frères. Pour terminer, nous savons qu’il y a encore des otages nationaux et internationaux détenus au Sahel. Nous leur disons que le Mali ne ménagera aucun effort pour qu’ils retrouvent la liberté », a fait savoir Bah N’Daw.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus