Nigéria – #EndSARS: la brigade spéciale anti-vols (SRAS) dissoute par le chef de la police

Les autorités nigérianes ont dissout une unité de police controversée accusée de brutalité sur la population. Une décision qui intervient à la suite de plusieurs manifestations à l’échelle nationale contre ce service.

L’inspecteur général de la police du Nigéria a annoncé que la brigade spéciale anti-vols, connue sous le nom de SRAS, serait dissoute, selon un communiqué de la police. « L’IGP MA Adamu … a aujourd’hui, 11 octobre 2020, dissous la brigade spéciale anti-vols (SRAS) à travers les 36 commandements de la police d’État et le territoire de la capitale fédérale (FCT) », a déclaré un communiqué du porte-parole de la police Frank Mba. « Tous les officiers du SRAS sont redéployés avec effet immédiat », a ajouté Mba.

A lire aussi: Nigéria – #EndSARS: la mobilisation contre les violences policières prend de l’ampleur

Cependant, alors que la nouvelle a été bien accueillie par les manifestants en liesse, ils ont juré de continuer à manifester leurs revendications pour mettre fin à la brutalité policière sous toutes ses formes et à l’impunité des agents voyous. L’annonce intervient après que la police nigériane a tiré à balles réelles et au gaz lacrymogène sur des jeunes protestant contre l’unité. Une personne a été tuée et plusieurs autres blessées. Des manifestants à Abuja, la capitale du Nigéria, ont également signalé que la police utilisait des canons à eau et tirait à balles réelles lors d’une marche dimanche après-midi.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus