Nigéria – EndSARS: le candidat américain Joe Biden appelle à la fin de la «répression violente»

Le candidat à la présidentielle américaine, Joe Biden a exhorté le président nigérian, Muhammadu Buhari, et l’armée nigériane à cesser la « répression violente des manifestants ».

Alors que plusieurs personnalités du monde commencent à s’intéresser aux manifestations EndSARS au Nigéria à la suite des répressions policières, le candidat démocrate à la présidentielle américaine, Joe Biden, a également donné de la voix. « Mon cœur va à tous ceux qui ont perdu un être cher dans la violence. Les États-Unis doivent se tenir aux côtés des Nigérians qui manifestent pacifiquement pour la réforme de la police et cherchent à mettre fin à la corruption dans leur démocratie », a déclaré M. Biden dans un communiqué.

Le candidat démocrate a également appelé au dialogue entre le gouvernement et la société civile « pour répondre à ces griefs de longue date et travailler ensemble pour un Nigéria plus juste et plus inclusif ». Les manifestations au Nigéria ont été réprimées par la police avec des rapports de plusieurs personnes tuées  ou blessées mardi soir dans la plus grande ville du pays, Lagos. L’armée a nié avoir tiré sur des manifestants, bien que le gouvernement de l’État de Lagos ait déclaré qu’au moins 28 personnes avaient été blessées.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus