Nigeria: manifestation dispersée par des tirs à Lagos

Plus de 1.000 manifestants, rassemblés pacifiquement sur un péage de Lagos ont été dispersés mardi soir par de « nombreux » tirs,  selon des témoins, alors qu’un couvre-feu a été décrété en urgence pour calmer le mouvement populaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur au Nigeria.

Plusieurs personnes contactées sur place par l’AFP ont entendu de nombreux coups de feu et ont « couru pour sauver leur vie ». De nombreuses personnes semblaient blessées sur des  vidéos en direct diffusées sur les réseaux sociaux, quelques heures après la mise en place d’un couvre-feu total « jusqu’à nouvel ordre », dans la mégalopole de 20 millions d’habitants. 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus