Centrafrique: François Bozizé fait acte de candidature

L’ancien président centrafricain, Francois Bozizé, a déposé en personne, sa candidature au siège de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) pour la présidentielle.

Malgré qu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, l’ex-président centrafricain revenu d’exil le 15 décembre 2019, François Bozizé, a fait acte de candidature pour la prochaine élection présidentielle. Cependant, sa candidature pourrait être rejetée en raison de l’article 37 de la loi électorale qui fait obligation aux candidats de séjourner un an sur le territoire national avant la date de dépôt des dossiers. Mais son parti affirme qu’il peut attester de sa présence sur le territoire depuis le 9 octobre 2019.

A lire Aussi: Centrafrique – Présidentielle: l’ancien Premier ministre Mahamat Kamoun candidat

« Nous laissons le soin aux techniciens de l’ANE comme les sages de la Cour Constitutionnelle de se prononcer là-dessus et ce n’est pas la peine de prendre de l’avance. », a affirmé l’ancien chef d’Etat au sortir de l’Autorité Nationale des Elections où il a déposé sa candidature. « Si effectivement je ne serai pas en mesure de le faire, je crois bien que je n’aurais pas posé ma candidature. Du moment que je l’ai fait, c’est que j’ai tous les justificatifs pour me permettre de me présenter normalement« , dit-il sereinement.

La candidature, après avoir été traitée à l’ANE, sera transmise à la Cour constitutionnelle qui sera en charge de vérifier le fond du dossier. Au total, treize candidats ont fait acte de candidature pour la prochaine élection présidentielle.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus