Côte d’Ivoire: «restons mobilisés pour l’amour de la Côte d’Ivoire réconciliée», Henri Konan Bédié

Le président désigné du Conseil nationale de transition, créé par la coalition de l’opposition ivoirienne, Henri Konan Bédié, a adressé un message à ses partisans après ce qui est décrit comme son arrestation manquée mardi.

Plusieurs médias en Côte d’Ivoire ont indiqué mardi que l’opposant et ancien président Henri Konan Bédié a refusé de céder devant la police qui était venue à son domicile pour tenter de l’arrêter après la création du CNT. Ayant donc résisté aux forces de l’ordre, le président du parti démocrate de Côte d’Ivoire (PDCI), a adressé une note à ses partisans.

A lire aussi: Côte d’Ivoire: les États-Unis réagissent à la réélection contestée d’Alassane Ouattara

« Restons mobilisés pour l’amour de la Côte d’Ivoire réconciliée », a indiqué Bédié sur sa page Facebook. Il ajoute que cette mobilisation doit donc continuée « pour le retour de la paix et contre ce régime autocratique qui a bafoué la constitution ». Ouattara a été annoncé gagnant de l’élection présidentielle de samedi en Côte d’Ivoire. L’opposition a contesté le scrutin en lui-même et a indiqué avoir constaté la fin du mandat de Ouattara. Elle a cré une transition pour organiser d’autres consultations.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus