Ethiopie: au moins 34 civils massacrés dans l’ouest du pays

Au moins 34 personnes ont été tuées par des hommes armés qui ont pris d’assaut un bus de passagers dans l’ouest de l’Éthiopie.

Selon un rapport de l’organisme national des droits de l’homme, 34 personnes ont été massacrées dans l’ouest de l’Ethiopie dimanche. «Le nombre estimé de victimes, actuellement à 34, est susceptible d’augmenter» suite à l’attaque qui a eu lieu samedi soir dans la région de Benishangul-Gumuz, a indiqué dans un communiqué, la Commission éthiopienne des droits de l’homme.

Cette région, selon l’organisme, a récemment été témoin d’une vague d’assauts meurtriers contre des civils alors qu’une offensive militaire du gouvernement fédérale contre le Tigray est en cours. Le Premier ministre a envoyé des soldats dans la région tigréenne pour reverser les autorités en places alors que ces derniers auraient attaqué un camp militaire fédérale après avoir menacé de faire sécession.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus