« Il s’agit d’une élection volée. Ils ont volé ce qu’ils avaient à voler », Donald Trump persiste et signe

Le président sortant Donald Trump n’a pas tardé à reprendre ses armes sur Twitter, dimanche matin, pour dénoncer les résultats de l’élection américaine.

Alors que la victoire de son adversaire Joe Biden vient d’être annoncée samedi 7 novembre, Donald Trump s’accroche toujours. « Nous pensons que ces gens sont des voleurs, a-t-il tweeté ce dimanche. Les grandes villes sont corrompues. Il s’agit d’une élection volée. Le meilleur sondeur de Grande-Bretagne a écrit ce matin qu’il s’agit clairement d’une élection volée (…). Partout où ça comptait, ils ont volé ce qu’ils avaient à voler. »

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1325442336957018112?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1325442336957018112%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.lesoir.be%2F336664%2Farticle%2F2020-11-08%2Fdonald-trump-persiste-et-signe-il-sagit-dune-election-volee

Donald Trump, qui jouait au golf lorsque les chaînes de télévision américaines ont annoncé les résultats, avait déjà accusé samedi Joe Biden de se « précipiter pour se présenter faussement » en vainqueur de la présidentielle américaine malgré l’annonce de sa victoire par les grands médias américains, assurant que l’élection était « loin d’être terminée ».

« Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se présenter faussement en vainqueur et pourquoi ses alliés dans les médias tentent avec autant d’efforts de l’aider : ils ne veulent pas que la vérité éclate », a écrit le président américain sortant dans un communiqué. « Le constat simple est que cette élection est loin d’être terminée », a-t-il martelé.

L’avocat que cite Donald Trump se dit également préoccupé par le nombre de votes par la poste dans des villes comme Philadelphie et Détroit «où il y a une longue série de problèmes électoraux». L’État du Michigan, où se trouve la ville de Détroit, est passé dans le camp démocrate lors de l’élection du 3 novembre. C’est grâce à sa victoire en Pennsylvanie, État dans lequel se trouve Philadelphie, que le nouveau président élu Joe Biden s’est assuré la victoire, samedi, quatre jours après le jour du vote.

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1325432465415163904?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1325432465415163904%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.journaldemontreal.com%2F2020%2F11%2F08%2Fpremiers-tweets-de-donald-trump-au-lendemain-de-la-victoire-de-joe-biden-1

Le républicain Donald Trump n’a toujours pas concédé la victoire à son rival démocrate, dénonçant la fraude électorale en raison, notamment, des bulletins de vote transmis par la poste. «J’ai remporté l’élection, j’ai eu 71 000 000 de votes légaux. De mauvaises choses sont arrivées que nos observateurs n’ont pas été autorisés à voir», a publié sur Twitter Donald Trump, samedi après-midi, de son terrain de golf en Virginie.

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1325195021339987969?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1325195021339987969%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.journaldemontreal.com%2F2020%2F11%2F08%2Fpremiers-tweets-de-donald-trump-au-lendemain-de-la-victoire-de-joe-biden-1

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus