« La transmission de pouvoir se fera pacifiquement », affirme un proche conseiller de Donald Trump

« Je pense que la transmission de pouvoir se ferait pacifiquement » si Donald Trump perdait l’élection présidentielle, a déclaré vendredi son conseiller en économie Larry Kudlow sur la chaîne américaine CNBC.

« Je pense que la transmission de pouvoir se ferait pacifiquement » si Donald Trump perdait l’élection présidentielle, a déclaré vendredi son conseiller en économie Larry Kudlow sur la chaîne américaine CNBC, qui lui demandait si cette transmission dans le calme était nécessaire pour éviter une tempête sur les marchés. Les États-Unis « constituent la plus grande démocratie au monde. Nous respectons la loi et le président en fera de même », a ajouté M. Kudlow.

Pour l’instant, rien n’indique que le milliardaire républicain accepterait une défaite, l’actuel locataire du Bureau ovale ayant déjà annoncé qu’il contesterait les résultats dans plusieurs États. Face à cette éventualité, « le gouvernement des États-Unis est parfaitement capable d’escorter les intrus hors de la Maison Blanche », a répondu Andrew Bates, porte-parole du démocrate Joe Biden.

Joe Biden était vendredi sur le point de remporter la course à la Maison Blanche face à Donald Trump, qui a adopté un ton moins véhément que la veille, où il avait évoqué une élection «volée». Signe de la confiance régnant dans le camp démocrate, l’ancien vice-président de Barack Obama a prévu de s’exprimer dans la soirée depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware, où une grande scène en plein air a été installée mardi, jour de l’élection.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus