Mali: « La corruption est notre cancer. Elle ne doit pas le rester », le président Bah N’Daw

Le président malien Bah N’DAw va faire de la lutte contre la corruption dans les différentes administrations du pays, son cheval de bataille.

« La corruption est notre cancer. Elle ne doit pas le rester », a déclaré N’Daw. « Il nous incombe de nous unir contre elle. Nous devons nous entendre contre elle, sans faiblir un seul instant. Nous devons lui barrer la route. Ce combat n’est pas impossible. Il est à notre portée. Si nous ne le faisons pas, c’est à l’avenir de notre jeunesse que nous barrons la route », a ajouté le président.

A lire aussi: Mali: les nouvelles autorités refusent de jouer le jeu de la France

Cette déclaration du président malien intervient après qu’il a reçu le rapport 2019 du Bureau du vérificateur général du Mali. Il a appelé les uns et les autres à travailler contre la corruption afin de laisser un meilleur avenir à la jeunesse malienne. « Cette jeunesse que nous avons le devoir de protéger, ne mérite pas que nous ne lui laissions d’autre choix que le chômage, la drogue et les chemins incertains de l’émigration. La bonne gouvernance est notre chance », a indiqué le président Bah N’Daw.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus