Nigéria – Boko Haram: «Les personnes déplacées internes sont vraiment fatiguées», ONU

Le Secrétaire général adjoint de l’ONU, Amina Mohammed, s’est rendu mardi dans l’État de Borno au nord-est du Nigéria, pour s’enquérir de conditions de vie des personnes déplacées vivant dans des camps.

La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies a observé que le conflit dans le nord-est nigérian avait infligé des souffrances incalculables à la population, réduisant à néant l’économie de toute la région, rapporte le Daily Post. «Après plusieurs années passées dans les camps, les déplacés internes sont vraiment fatigués et veulent reprendre leur vie normale. Ils sont fatigués que cela dure depuis de nombreuses années », a déclaré Amina Mohammed.

A lire aussi: Nigéria: l’armée inflige un sérieux revers à Boko Haram à Borno

Elle a également noté que les camps de personnes déplacées étaient surpeuplés, ajoutant que cela avait créé le besoin d’accélérer le processus de réinstallation et de réintégration des PDI dès que leur sécurité et leurs moyens de subsistance étaient garantis, rapporte le Daily Post. La visite de cette personnalité onusienne dans l’Etat de Borno était d’évaluer la situation et voir comment améliorer les choses, notamment dans les domaines de la réinstallation et de la réintégration des personnes déplacées.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus