Pérou: le président de la république «limogé», le chef du parlement prend sa place

Le chef du parlement péruvien, Manuel Merino, assume la présidence du pays mardi à la place de Martin Vizcarra, l’ancien président, qui a été destitué lundi pour «incapacité morale permanente».

Merino est ainsi devenu le troisième président du pays dans la période 2016-2021, après la démission de Pedro Pablo Kuczynski en mars 2018, et la destitution de Vizcarra. En l’absence de vice-présidents et conformément aux dispositions de la Constitution, il appartient au chef du Congrès de la République d’assumer la direction de l’Etat.

A lire aussi: Pérou: le président de la république Martìn Vizcarra, destitué par le parlement

Après que le limogeage de Vizcarra a été officialisé, Merino a annoncé lundi soir qu’une fois qu’il aura pris ses fonctions, il constituera un gouvernement avec les personnes les plus qualifiées et représentatives de toutes les forces politiques. Merino a affirmé qu’il constituerait «un cabinet à large assise avec les personnes les plus qualifiées et les forces démocratiques du pays pour résoudre les problèmes qui accablent actuellement les Péruviens».

Dans son discours devant le corps législatif, Merino a également indiqué que les prochaines élections générales auront lieu le 11 avril 2021 et que le nouveau chef élu prendra la présidence du 28 juillet.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus