Présidentielle 2021 au Bénin: Patrice Talon candidat du BR, l’UP pour les seconds rôles ?

Le Bloc Républicain (BR) a officiellement désigné Patrice Talon comme son candidat à la présidentielle 2021. Avec cette annonce, le BR prend de l’avance sur l’Union Progressiste (UP), qui depuis est restée silencieuse, alors qu’elle venait de lancer la réalisation de son plan de gouvernance 2021-2026.

Patrice Talon, candidat du Bloc Républicain (BR), l’Union Progressiste (UP) risque de jouer les seconds rôles. Depuis l’annonce du BR, le parti dirigé par Bruno Amoussou est resté sans réaction, comme s’il avait été pris de court par son « frère siamois ». L’UP joue les prolongations dans la désignation de son candidat. Désormais, dos au mur, l’UP doit être en train de cogiter entre soutenir le candidat du BR ou désigner un autre candidat.

A lire aussi : Bénin – Présidentielle 2021: le candidat du PRD sera désigné lors d’un congrès extraordinaire

A la lumière des déclaration singulières de certains leaders du parti, la première option se présente comme la plus probable pour l’UP, même si, pour un parti qui se dit le « plus grand du pays », soutenir un candidat qu’une formation politique a désigné, fut-il un parti « frère », ne doit pas être chose aisée. En effet, l’Union Progressiste qui jusque là soutient les actions de Patrice Talon ne pourra pas s’écarter de l’idée de sa réélection. Il va s’en dire que Patrice Talon sera probablement le candidat de l’UP à l’élection présidentielle d’avril 2021.

Pour n’avoir pas anticipé sur les choses, l’Union Progressiste ne peut être au-devant de la scène, si Patrice Talon acceptait d’être candidat. Même s’il n’accède pas à la volonté du BR, qui veut lui porter les couleurs du « cheval cabré », l’UP s’est déjà laissée damer le pion, et pourrait avoir de grosses difficultés à s’installer aux premières loges. Par ailleurs, un plan B s’offre à l’UP pour déjouer toutes les pronostics. A défaut de s’aligner sur la ligne du BR, l’UP peut décider de désigner un candidat interne.

Un plan B, peu probable…

Sans avoir désigné son candidat à la présidentielle, l’UP a déjà lancé la réalisation de son programme quinquennal 2021-2026. Cette action sous-tend que le parti compte conquérir le pouvoir d’Etat et l’exercer durant les 05 prochaines années. Pour rester dans cette logique, il est évident que le parti ne saurait s’aligner derrière un candidat déjà désigné par une autre formation politique.

A lire aussi : Bénin: le ministre Jean-Michel Abimbola suspendu du Bloc Républicain

Dans ce cas, l’Union Progressiste peut alors décider de désigner un candidat en son sein et qui portera ses couleurs. Une option ouverte; mais qui a très peu de chances d’être concrétisée. Dans les coulisses, cette option n’est pas la plus probable parmi celles qui sont en étude actuellement. En clair, le parti se contentera probablement de se rallier au candidat du Bloc Républicain. Certaines figures du parti en sont même déjà convaincus et s’y préparent.

Patrice Talon toujours silencieux sur sa candidature ou non en 2021

Même s’il a dit avoir déjà pris sa décision, Patrice Talon n’a jusque-là pas annoncé sa candidature. Malgré le suspens qui se renforce autour de la décision du Président de la Républicaine, ses partisans sont déjà convaincus de sa candidature. Selon certains, il n’y a plus de doute sur sa candidature. Désormais, ses partisans travaillent pour lui offrir un coup KO en 2021.

A lire aussi Bénin – Des paroles aux actes: bilan de mon soutien au candidat Talon (partie3)

Il avait promis faire un mandat unique; mais on sait que cette question est révolue depuis l’échec de la première révision constitutionnelle en 2017. Patrice Talon est désormais ouvert à un second mandat, et tout porte à croire qu’il se représentera en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus