Présidentielle en Côte d’Ivoire: la CEDEAO livre ses conclusions

Selon le rapport des observateurs de la CEDEAO, l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire est émaillée de plusieurs incidents.

Après l’Union Africaine, la CEDEAO a publié son rapport sur la présidentielle du samedi 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire. La mission d’observation de la CEDEAO note une élection présidentielle émaillée de plusieurs incidents. Dans son rapport, la CEDEAO met l’accent sur une participation mitigée du scrutin dans certaines zones et une participation relativement élevée dans le nord du pays.

A lire Aussi: Côte d’Ivoire – Violences électorales: un couvre-feu instauré à Yamoussoukro

Pour cette élection, l’organisation sous-régionale avait procédé au déploiement d’une mission préélectorale composée de dix (10) observateurs électoraux à long terme et de quatre-vingts (80) observateurs à court terme, afin de soutenir et de suivre l’ensemble du processus électoral.

Selon la mission d’observation de l’Union Africaine, le scrutin s’est globalement déroulé de manière satisfaisante. Les déclarations de ces deux institutions africaines interviennent dans un contexte marqué par des violences et contestations, après la publication des premiers résultats de la commission électorale, donnant le président sortant, Alassane Ouattara, vainqueur avec 90% des voix.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus