Racisme dans le football: Megan Rapinoe très critique envers Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Megan Rapinoe n’est pas satisfaite de l’engagement de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi pour la lutte contre racisme dans le football. « Vous pourriez faire tant pour combattre le racisme… », a déclaré la superstar du football américain.

Megan Rapinoe s’est prononcée sur la question du racisme dans le milieu sportif. Dans une interview accordée au quotidien français l’Equipe puis relayée par le journal espagnol, Mundo Deportivo, la méga star du football féminin a pointé du doigt Messi, Ronaldo et Mbappé quant à leur lutte contre le racisme.

« Nous ne devons pas être timides », affirme-t-elle en regrettant la frilosité des personnalités comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo : « Ils pourraient faire tellement s’ils décidaient d’utiliser leur prodigieux niveau de popularité pour lutter contre le racisme, par exemple. Je ne parle pas de porter un tee-shirt Black Lives Matter, je parle d’aller plus loin. »

Le joueur de 35 ans souhaite également que les prochaines générations de footballeurs prennent la parole et opèrent le changement, soulignant le footballeur français immensément talentueux Kylian Mbappe. « J’espère qu’il comprend l’impact que cela peut avoir. Il est venu au monde avec un don extraordinaire qui lui permet d’avoir une vie hors du commun, il peut peut-être se demander comment atteindre un équilibre, comment inspirer la jeunesse. J’espère qu’il comprend qu’il peut changer le monde. Si vous voulez être le roi, alors soyez le meilleur roi possible », dit le capitaine de l’équipe américaine.

Megan Rapinoe a également cité les exemples d’autres personnalités sportives populaires, notamment le quintuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton et la superstar de la NBA LeBron James, qui ont utilisé leurs positions pour diffuser le message.

«La volonté de Lewis Hamilton de s’exprimer est incroyable, sans parler de LeBron James, car ils sont au centre de puissances économiques colossales», a-t-elle expliqué, en parlant du champion du monde de F1 et de la superstar de la NBA. Naomi Osaka, qui à l’US Open portait des masques avec les noms des Noirs tués par la police américaine comme Breonna Taylor et George Floyd. Au milieu du tennis le monde du tennis, qui est si blanc! Ces athlètes m’inspirent. Il y a comme un fil invisible entre nous. Nous ne devons pas être timides », a-t-elle déclaré.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus