Togo: un avocat suspendu pour conduite sans permis et sans assurance

Me Célestin AGBOGAN, avocat inscrit au barreau de Lomé et président de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme ne pourra plus assumer ses fonctions d’avocats et ne portera plus le titre d’avocat pendant 3 ans, dont 18 mois de sursis.

Le Conseil de discipline de l’Ordre des Avocats du Togo a , dans une décision rendue ce 13 novembre 2020, suspendu Me Celestin AGBOGAN de toutes activités professionnelles pour une période de 36 mois dont 18 avec sursis, nous rapporte focusinfos. Selon le média togolais, « cette mesure fait suite à l’accident de la circulation provoquée par le président de la LTDH à Tsévié en septembre dernier, alors qu’il conduisait sans permis et sans assurances. »

 Me Celestin AGBOGAN impliqué dans un accident de la circulation

En septembre dernier, Me Célestin AGBOGAN a été l’auteur d’un accident de la circulation, dans la ville de Tsévié (30 km au Nord de Lomé), qui a fait deux (2) blessés dont l’un se trouve dans un état grave. Outre l’accident, il est reproché au patron de la LTDH, un défaut de permis de conduire et d’une police d’assurance pour son véhicule. Il avait été placé en garde à vue  mardi 22 septembre 2020, au commissariat avant d’être libéré sur intervention de ses collègues de la Ligue togolaise des droits de l’Homme.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus