USA: le nouveau président, Joé Biden hanté par la mort de son fils aîné, Beau

Le président déclaré élu, le samedi 07 novembre 2020 à l’issue de la présidentielle du mercredi dernier est toujours hanté par la mort de son fils Beau. Ce dernier est décédé en mai 2015.

Il y a des douleurs qu’aucune joie ne peut effacer. A l’époque où il était encore le vice-président de Barack ObamaJoe Biden a affronté la mort de son fils aîné, Beau Biden. En effet, « Beau » Biden a rendu son dernier souffle dans la banlieue résidentielle de Bethesda, près de Washington.

Un drame plus difficile pour Joé Biden que tous ceux qu’il a vécu. Comme le rappelle le magazine Gala, avec son frère cadet Robert Hunter Biden (plus connu sous son deuxième prénom), il avait survécu au terrible accident de la route qui a coûté les vies de sa mère, Neilia Hunter, et de sa sœur Naomi, en 1972.

Beau Biden est mort à l'âge de 46 ans, en 2015, après un long combat avec un cancer du cerveau
Beau Biden est mort à l’âge de 46 ans, en 2015, après un long combat avec un cancer du cerveau  SPUS/ABACA

Mais son fils Beau s’est battu en vain contre un cancer du cerveau, depuis août 2013 et après un accident vasculaire cérébral survenu en 2010. Cette maladie l’a finalement emporté à l’âge de 46 ans.

Joé Biden Hanté par la mort de Beau

Après sa mort, Beau Biden a laissé derrière lui sa femme Hallie, leurs deux enfants, Natalie et Hunter, ainsi qu’un Joe Biden « en proie à un chagrin indescriptible. » Joé Biden aurait voulu que beau soit candidat à la présidentielle américaine.

« Beau devrait être celui qui se présente à la présidence, pas moi », a-t-il confié en larmes lors d’un entretien début 2020. Visiblement, la mort de son fils est  l’une de ses plus grandes motivations. C’est d’ailleurs pourquoi, Joé Biden prône la guérison du cancer comme l’un de ses principaux engagements de campagne.

Joé Biden est très touché par la disparition de son fils aîné. « Beau ressemblait à Joe. Il a étudié le droit, comme son père, choisissant même la même université. Il a poursuivi une carrière dans le secteur public, comme son père, servant en qualité de militaire en Irak et de procureur général dans l’État du Delaware« , avait écrit Barack Obama dans un communiqué hommage à Joé Biden.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus