Violence sexuelle en milieu professionnel: Wanep Bénin lance un appel à témoignages

Le réseau Wanep – Bénin, entendez, West Africa Network for Peacebuilding ou le réseau ouest-africain pour la consolidation de la paix lance un appel à témoignages sur le harcèlement sexuel en milieu professionnel.

C’est à l’occasion de la campagne de seize (16) jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, prévue pour démarrer le 25 Novembre 2020. Cet appel à témoignage consistera pour les personnes ayant été victime de violences ou de harcèlement sexuel en milieu de travail de faire le récit de leur expérience.

A Lire aussi: Bénin: trois faux commissaires mis aux arrêts à Parakou

Il s’agit pour Wanep-Bénin de faire la collecte des témoignages des personnes victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail et qui voudront partager leur expérience dans le but de faire réculer le phénomène.

« Ce recueil sera le deuxième après celui sur le harcèlement sexuel en milieu scolaire en 2015 qui a permis aux jeunes élèves, surtout les filles des écoles et collèges de raconter leurs histoires” précise Wanep dans l’Appel à témoignages.

Ainsi, cet appel à témoignages est ouvert pour les fonctionnaires, les travailleurs/ ou travailleuses, aux stagiaires ou bénévoles travaillant dans une structure privée, parapublique ou publique.

Pour participer à cet appel à témoignage, il faudra être âgée d’au moins 18 ans ; avoir été victime du harcèlement sexuel, tel que défini et décrit par la loi, sur son lieu de travail.

“Afin de protéger l’intégrité des participantes, les récits doivent être soumis sous anonymats. Seul un pseudonyme ainsi qu’un numéro de téléphone doivent être inscrits. Au cas où le récit serait sélectionné ou en cas de besoin d’informations complémentaires, le numéro de téléphone permettra de contacter la personne qui témoigne”, rassure le réseau Wanep-Bénin. Selon le communiqué ayant rendu public l’appel à témoignages, les récits des participants devraient s’orienter autour des questions suivantes :

  • Comment est-ce que ça a commencé,
  • qu’est-ce que vous avez remarqué?
  • Vous étiez/êtes dans quelle fonction,
  • depuis combien de temps ?
  • Dans quelle structure (publique, parapublique, privée (information volontaire) ?
  • Qui est/était l’auteur du harcèlement (son titre) ?
  • Comment est-ce que la personne a procédé ?
  • Que s’est-il réellement passé ?
  • Comment est-ce que vous avez réagi ?
  • Qui vous a aidé ? Avez-vous porté plainte ?
  • Est-ce que l’agresseur a été puni ?
  • Quelle autre mesure avez-vous prise ?
  • Est-ce que vous réagiriez différemment aujourd’hui ?
  • Comment est-ce que vous vous sentez aujourd’hui par rapport à cette expérience ?
  • Qu’est-ce que vous conseillez à d’autres personnes victimes de harcèlement sexuel ?.

Il sera mis en place un Comité de relecture composé de trois membres qui  examinera les témoignages reçus notamment la cohérence des faits, appellera si nécessaire, les soumissionnaires pour solliciter davantage des informations pour la compréhension et procédera à des reformulations au besoin. 

La finalité du recueil des récits

Une fois les témoignages recueillis, les 50 témoignages les plus édifiants, les plus illustratifs du phénomène seront illustrés, édités sous forme de recueil, multipliés en 400 exemplaires et distribués.

Une enveloppe financière de vingt mille (20.000) FCFA est prévue comme contribution à la rédaction des 20 meilleurs témoignages parmi les 50 qui auront été retenus.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus