Barça: Koeman règle ses comptes avec l’arbitre de la rencontre Eibar-Real Madrid

Ronald Koeman est revenu ce lundi en conférence de presse sur la victoire du Real Madrid face à Eibar (3-1) en Liga. L’entraineur du Barça a évoqué le pénalty non sifflé contre les madrilènes.

Totalement métamorphosé en cette fin d’année, le Real Madrid a enchainé, ce dimanche, un quatrième succès de rang en allant s’imposer à Eibar (3-1) en clôture de la 14è journée de Liga. Une victoire logique des Merengues qui remontent à la deuxième place du classement, à égalité de point avec l’Atletico Madrid, leader mais qui dispose de deux matchs en retard. Cependant, un fait de jeu crée depuis la polémique sur cette rencontre notamment un penalty qui aurait pu être sifflé en faveur d’Eibar pour une main de Sergio Ramos dans la surface de réparation. Malgré l’utilisation du VAR, l’arbitre avait jugé ce geste involontaire de la part du capitaine merengue. –

A lire aussi: « Je ne me sentais pas bien pendant l’été, maintenant j’ai envie de me battre »

Interrogé ce lundi sur cette affaire qui relance l’éternel débat sur les faveurs arbitrales dont bénéficieraient les géants de Liga, Ronald Koeman a regretté que l’arbitre n’ait pas accordé le penalty aux Armeros. Pour lui, il y a bel et bien faute. « Si vous demandez à dix personnes de Madrid s’il y avait penalty, neuf vous diront que oui. Mais l’arbitre a décidé, avec ses adjoints, de ne pas siffler », a expliqué l’entraîneur du Barça lors du traditionnel échange avec les journalistes avant le déplacement à Valladolid, mardi, en 15è journée de Liga.

A lire aussi: Valladolid-Barça: le groupe de Koeman avec des surprises

Le Real Madrid favorisé par l’arbitrage?

« Je ne comprends pas. (…) De mon point de vue, il y avait penalty, mais l’arbitre, ses adjoints, l’équipe du VAR ont décidé le contraire« , a ajouté le technicien néerlandais. En fin de saison dernière, lors du sprint final après la reprise post-covid, le FC Barcelone et les médias catalans en général avaient déjà crié au scandale à plusieurs reprises, sous-entendant que certains arbitres n’étaient peut-être pas totalement impartiaux. Le club blaugrana en avait remis une couche en début de saison après le Clasico perdu face au Real Madrid.

1 commentaire
  1. HONFOYE dit

    Ballon = mafia mais c’est grave pour la liga

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus