Bénin – Affaires 39 ha: Georges Bada et 9 autres cadres de la mairie de Calavi déposés en prison

Impliqués dans l’affaire de 39 hectares, l’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada, Hounguê Appolinaire, Kinsiklounon Sebastien, Honfo Julien, hounsou Bernard et d’autres coaccusés ont été placés sous mandat de dépôt ce lundi 7 décembre 2020.

A l’issue d’une longue audition devant le procureur d’Abomey-Calavi, ce lundi 7 décembre 2020, l’ancien maire Georges Bada, le chef de l’arrondissement central, le Secrétaire général de la mairie, le chef de l’arrondissement Hevié, d’Akassato et 5 autres sont déposés à la prison civile de Calavi à Kansounkpa.

Une affaires d’expropriation d’un domaine de 39 hectares

Ils sont tous impliqués dans une affaire d’expropriation d’un domaine de 39 hectares dans la Commune d’Abomey-Calavi. Il s’agirait d’une fausse expropriation d’un domaine qui s’étend du siège de la mairie d’Abomey-Calavi jusqu’à la cité Arconville. En son temps, l’un des maires écoutés par le procureur avait renvoyé le dossier devant le juge.

Mais au terme de son mandat, son successeur a ramené le dossier en conseil communal qui a décidé après délibération de dédommager les faux propriétaires du domaine de 39 hectares réclamés par des collectivités de la Commune.

Plusieurs responsables écoutés par le procureur…

Il leur est donc reproché d’avoir délibéré sur un dossier qui pourtant se trouve devant les juridictions compétentes qui doivent donner une décision. Une posture qui est en soit une faute du conseil communal.

A noter que les anciens maires d’Abomey-Calavi, notamment Liamidi Houénou De Dravo, Patrice Comlan Hounsou-Guèdè et Georges Bada étaient tous convoqués pour ce lundi par le procureur.

Comme eux, les chefs d’arrondissement et anciens conseillers communaux de la 3ème mandature, des cadres de la mairie, les membres du comité ad’hoc mis sur pied par l’équipe Bada, le liquidateur de la Zopah et les bénéficiaires des réserves administratives étaient tous présents au tribunal pour s’expliquer dans cette affaire qui agite la Cité dortoir.

A la suite de l’audience du lundi 7 décembre 2020, le commissariat a été instruit pour auditionner le ministre Barnabé Dassigli, le préfet Jean-Claude Codjia et bien d’autres personnes impliquées dans cette affaire domaniale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus