Bénin: des OSC saisissent la cour constitutionnelle sur son rôle de régulation

Réunies sur une plateforme, dénommée « Laissez-moi choisir en 2021 », des organisations de la société civile saisissent la cour Djogbénou, d’un recours sur sa mission de régulation.

Cette initiative prise par un membre de la plateforme vise à attirer l’attention de la cour constitutionnelle sur la nécessité et l’exigence de l’organisation d’une élection qui prend en compte tout le monde.

A lire aussi: Bénin; Choix du candidat FCBE: le parti pourra-t-il s;en sortir avec la dernière option?

A travers ce recours, la cour constitutionnelle est invitée à se prononcer sur l’anonymat du parrainage des candidats à l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021.

Ce recours intervient, quelques mois après la décision de la Commission électorale nationale autonome (CENA), qui a annoncé que le parrainage des candidats à la présidentielle serait sous anonymat, mais surtout suite à la décision de la cour constitutionnelle, qui s’est déclarée incompétente face au recours de surpression du parrainage, déposé par ces organisations de la société civile.

En dépit de l’incompétence déclarée par la cour, suite au recours sur la suppression du parrainage, la plateforme « Laissez-moi choisir en 2021 » la saisit à nouveau sur son rôle de régulation et sur l’anonymat du parrainage.

Précisons que l’initiative « Laissez-moi choisir en 2021 » a été lancée par dix organisations de la société civile, qui réclament la suppression du parrainage des candidats à l’élection présidentielle de 2021.

Ces dix ONG initiatrices de la plateforme « Laissez-moi choisir en 2021» sont :

  • Amnesty International Bénin,
  • Associations des blogueurs du Bénin,
  • Plateforme des acteurs de la société civile au Bénin (PASCIB),
  • Social Watch,
  • WANEP-Bénin,
  • Rifonga-Bénin,
  • DHPD-ONG,
  • Changement social Bénin,
  • WILDAF Bénin
  • et SOS Civisme.


1 commentaire
  1. herv dit

    evidemment vous ne verrez pas l’ong alcrer de martin assogba dans la liste
    un jour au bénin les gens seront jugés pour haute trahison contre le peuple

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus