Burkina Faso – Opération « Danse sur la fourmilière »: Roch Kaboré note des avancées et reste engagé

Le président burkinabé, Roch Kaboré, a salué, ce lundi, les avancées de l’opération « Danse sur la fourmilière », et a réaffirmé la détermination du Burkina Faso à endiguer la menace terroriste dans l’espace sahélien.

Le 10 janvier dernier, nous avons lancé, dans le cadre du G5 Sahel, l’opération « Danse sur la fourmilière », avec pour ambition de réduire la liberté de mouvement des groupes armés terroristes, dans la zone des trois frontières (Mali-Burkina-Niger), a rappelé Roch Kaboré.

A lire Aussi: Burkina Faso: l’ex-député Boukaré Kouanda retrouvé mort dans une clairière argileuse

L’opération regroupe des unités militaires composées du Bataillon burkinabé, du Bataillon malien et du bataillon nigérien de la FC G5 Sahel, ainsi que des unités françaises de la Force Barkhane. Réduire la liberté de mouvement des groupes armés terroristes et détruire leurs plots logistiques, sont, entre autres les objectifs visés à travers cette opération.

« Des bataillons burkinabé, malien et nigérien de la Force conjointe du G5 Sahel sont engagés dans cette opération en collaboration avec la Force Barkhane », ajoute Roch Kaboré, qui salue les avancées déjà réalisées par l’opération et réaffirme « notre commune détermination à endiguer la menace terroriste dans l’espace sahélien ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus