Côte d’Ivoire: des médicaments de qualité inférieure et falsifiés saisis à Bouaké

La police ivoirienne a saisi, mardi, à Bouaké, 500kg de médicaments de qualité inférieure et falsifiés.

Dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite et la vente des Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés, les agents de la Police des Stupéfiants et des Drogues ont mené une patrouille, le mardi 26 janvier 2021, à Kounahiri, une localité située à 88 Km de Bouaké. Au cours de cette patrouille, les agents ont saisi une importante quantité des Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés. Selon la police, le poids total des médicaments saisis est de 500kg.

A lire aussi: Meurtre en série en Côte d’Ivoire : un suspect interpellé

La prolifération des faux médicaments en Afrique est une crise de santé publique qui ne peut plus être ignorée. Des contrebandiers en Côte d’Ivoire ont été interceptés, alors qu’ils tentaient de faire entrer 12 tonnes de produits pharmaceutiques contrefaits du Ghana, en 2019. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare que 42% de tous les faux médicaments qui lui ont été signalés, entre 2013 et 2017, provenaient d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus