Covid-19: pour le pape François, s’opposer au vaccin est « suicidaire »

Le pape François qui se fera lui-même vacciner « la semaine prochaine », a dénoncé un « négationnisme suicidaire » pour qualifier les propos des anti-vaccins.

Le pape François est pour le vaccin contre le coronavirus. D’ailleurs, il se fera lui-même vacciner « la semaine prochaine », comme il l’a annoncé samedi 9 janvier dans un entretien accordé à la chaîne italienne de télévision Canale 5. Le souverain pontife a également estimé que l’opposition au vaccin contre le Covid-19 traduisait un « négationnisme suicidaire ».

« La semaine prochaine, nous commencerons à le faire ici (au Vatican) et j’ai pris rendez-vous, il faut le faire », a-t-il déclaré dans cet entretien qui doit être diffusé dimanche soir mais dont quelques extraits ont été communiqués aux médias. Face au vaccin, « il y a un négationnisme suicidaire que je ne saurais pas expliquer, mais aujourd’hui il faut se faire vacciner. »

« Tout le monde doit se faire vacciner »

« Je crois que d’un point de vie éthique tout le monde doit se faire vacciner, c’est un choix éthique, parce ce qu’on met à risque sa santé, sa vie, mais aussi la vie des autres », explique-t-il dans cet entretien. « Quand j’étais enfant, je me souviens qu’il y a eu l’épidémie de poliomyélite, à cause de laquelle beaucoup d’enfants sont restés paralysés et on attendait désespérément un vaccin (…) Quand le vaccin est sorti, on le donnait avec du sucre », se remémore le pape argentin. « Puis nous avons grandi à l’ombre des vaccins, contre la rougeole, contre ceci, contre cela, des vaccins qu’on faisait aux enfants ».

« Je ne sais pas pourquoi quelqu’un dit: ‘Non, le vaccin est dangereux’, mais si les médecins le présentent comme une chose qui peut être bien, qui ne présente pas de risques particuliers, pourquoi ne pas le faire? » s’interroge le pape François.

1 commentaire
  1. Ingrid Anderhuber dit

    Que le pape s’occupe d’abord de se sanctifier, car il en a rudement besoin, avant de vouloir monter les gens les uns contre les autres en JUGEANT ceux qui ne veulent pas, pour l’instant, du vaccin de « négationnistes suicidaires » !
    Utiliser ce mot de « négationnisme » en relation avec le vaccin pour produire chez les gens de la culpabilité (par rapport à la mémoire historique) et les pousser ainsi finalement à la vaccination, c’est un abus de pouvoir spirituel dans un but qui ne l’est pas et ce, au moyen d’une forme de manipulation intellectuelle, ce qui est tout simplement DIABOLIQUE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus