Etats-Unis: liste des 17 décrets signés par Joe Biden

En moins de 24 heures, passées à la Maison Blanche, Joe Biden a signé une dizaine de décrets. Au total, neufs (9) des décrets signés par le nouveau locataire de la Maison Blanche vont à l’encontre de la politique de son prédécesseur, Donald Trump.

« Pas de temps à perdre », a assuré le 46e président des Etats-Unis, Joe Biden, peu de temps après son arrivée à la Mason Blanche. Pour le successeur de Donald Trump, les minutes sont comptées et il est temps qu’il commence à honorer ses promesses envers le peuple américain.

A lire Aussi: “On est …, plus forts pour construire notre futur. Welcome back”, Emmanuel Macron à Joe Biden

Dans ce cadre, il a pris d’importants décrets, mercredi, pour exprimer sa politique sur certains sujets qui continuent de défrayer l’actualité aux Etats-Unis.

Voici la listes des 17 décrets exécutifs signés par le président nouvellement investi:

Arrêté exécutif sur le masque / coronavirus

Cela impose l’utilisation de masques et la mise à distance physique dans les bâtiments fédéraux, sur les terres fédérales et par les entrepreneurs gouvernementaux, et exhorte les États et les gouvernements locaux à faire de même.

 Décret exécutif sur l’OMS

Cela arrête le retrait des États-Unis de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), comme l’avait précédemment indiqué Trump.

 Ordre exécutif sur la réponse COVID-19

Cela crée le poste de coordonnateur de la réponse au COVID-19 qui relèvera directement de Biden et gérera les efforts de production et de distribution de vaccins et de matériel médical.

Décret exécutif sur le moratoire national

Cette ordonnance prolonge le moratoire national existant sur les expulsions et les saisies jusqu’au 31 mars au moins.

 Arrêté exécutif sur prêt étudiant

Cela prolonge la pause existante sur les paiements de prêts étudiants et les intérêts pour les Américains ayant des prêts étudiants fédéraux jusqu’au 30 septembre au moins.

Décret exécutif sur l’accord de Paris sur le climat

Annulant la décision de Trump, cet ordre rejoint l’accord de Paris sur le climat, un processus qui prendra 30 jours.

Commande exécutive sur le pipeline Keystone XL

Cela annule le pipeline Keystone XL et oblige les agences à examiner et à annuler plus de 100 actions de Trump sur l’environnement.

 Décret exécutif sur l’équité raciale

Cela annule la Commission de 1776 de l’administration Trump et ordonne aux agences de revoir leurs actions pour garantir l’équité raciale.

Ordre exécutif sur l’égalité des sexes

Cela empêche la discrimination au travail sur la base de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre.

 Décret exécutif sur le recensement

Cela nécessite que les non-citoyens soient inclus dans le recensement et la répartition des représentants du Congrès, inversant la politique d’un autre Trump.

Décret exécutif sur l’immigration

Cela renforce l’action différée pour les arrivées d’enfants (DACA) après les efforts de Trump pour annuler la protection des personnes sans papiers, introduites dans le pays comme enfants.

Arrêté exécutif sur certains détenteurs de passeport

Cela annule les restrictions de l’administration Trump sur l’entrée aux États-Unis pour les détenteurs de passeport de sept pays à majorité musulmane.

Décret exécutif sur l’application des lois en matière d’immigration

Cela annule l’expansion de Trump en matière de contrôle de l’immigration aux États-Unis.

Ordre exécutif sur le mur de la frontière

Cela arrête la construction du mur frontalier, en mettant fin à la déclaration nationale d’urgence utilisée pour le financer.

Décret exécutif sur l’expulsion

Cette ordonnance prolonge le report de l’expulsion et les autorisations de travail pour les Libériens ayant un refuge aux États-Unis jusqu’au 30 juin 2022.

Ordre exécutif sur l’éthique

Cela oblige les personnes nommées par l’exécutif à signer une promesse d’éthique, leur interdisant d’agir dans leur intérêt personnel et leur demandant de respecter l’indépendance du ministère de la Justice.

Décret exécutif sur le règlement

Cela ordonne au directeur du Bureau de la gestion et du budget (OMB) d’élaborer des recommandations pour moderniser l’examen réglementaire et annule le processus d’approbation réglementaire de Trump.

1 commentaire
  1. Tokounon dit

    Pépé là est trop fort hein

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus