Présidentielle au Niger: la cour constitutionnelle a tranché

Au Niger, la cour constitutionnelle a validé les résultats du premier tour de la présidentielle du 27 décembre 2020. Mohammed Bazoum qui arrive en tête, suivi de Mahamane Ousmane, sont les deux qualifiés pour le second tour prévu pour le 21 février prochain.

Selon la cour constitutionnelle, aucun des trente candidats en lice pour la présidentielle n’a obtenu la majorité absolue. En conséquence, les deux premiers arrivés en tête, à savoir, Bazoum Mohammed (39,30 % des voix) et Mahamane Ousmane (16,98 %), sont les deux candidats autorisés à se présenter au second tour le 21 février prochain.

A lire aussi: Nigéria: 12 personnes massacrées dans l’attaque d’une colonie de peul à Kaduna

L’écart confirmé par la Cour, entre Bazoum Mohammed et Mahamane Ousmane, est de plus d’un million de voix. Il faut souligner que la cour constitutionnelle a rejeté tous les recours introduits dans le cadre du premier tour du scrutin. La campagne va démarrer ce dimanche et prendra fin l’avant-veille du second tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus