Afghanistan: en fabriquant une bombe, 30 talibans trouvent la mort

Selon un communiqué du ministère de la Défense de l’Afghanistan, trente insurgés talibans, dont six militants étrangers, ont été tués par une explosion à l’intérieur d’une mosquée où ils s’étaient rassemblés samedi pour un «entraînement à la fabrication de bombes» dans le nord de l’Afghanistan.

L’incident s’est produit à 9h15 dans le village de Qitla, dans le district de Dawlat Abad de la province de Balkh, qui se trouve à environ 450 km au nord de la capitale Kaboul et qui partage sa frontière avec l’Ouzbékistan, ont déclaré les responsables du ministère.

A lire aussi: Afghanistan: au moins 100 camions-citernes détruits dans un incendie (Vidéo)

«Suite à l’explosion d’une mine dans une mosquée, 30 talibans terroristes, dont six ressortissants étrangers qui étaient des fabricants de mines professionnels, ont été tués», selon un communiqué du ministère de la défense. «Cet incident s’est produit alors qu’un certain nombre de talibans s’était rassemblé pour s’entraîner à la fabrication de mines…», précise le communiqué.

Selon le porte-parole du ministère, Fawad Aman, cité par Cnews, «Il n’y a pas eu de survivants de l’explosion», qu’il a qualifiée comme étant «la plus meurtrière de ce genre» pour les insurgés. «Dans le passé, les ennemis ont déjà perdu six, huit ou dix personnes en posant une bombe ou en fabriquant une mine, mais c’est la première fois qu’ils ont subi des pertes aussi importantes», a-t-il déclaré à Arab News. Réagissant au communiqué du ministère, les talibans ont confirmé l’information, mais ils ont nié toute perte de vies humaines.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus