Bénin: 36 mois et 24 mois de prison ferme pour 02 conducteurs d’Ebomaf

Arrêtés en janvier dernier suite à des accidents mortels, trois conducteurs de la société Ebomaf ont été jugés ce mercredi 24 février 2021. Deux ont été condamnés pour homicide involontaire et excès de vitesse et le procès du troisième renvoyé.

Impliqués dans des accidents mortels survenus à Abomey-Calavi, deux conducteurs de camions, de la société Ebomaf ont été condamnés ce mercredi. Ils ont écopé chacun de 36 mois et de 24 mois de prison ferme. Le troisième mis en cause devra attendre le 7 avril pour être fixé sur son sort. celui qui a écopé de 24 mois doit payer la somme de 122 millions fcfa au titre de dommage et intérêts, réclamés par les parents de la victime.

Pour rappel, ils ont été interpellés suite à une série d’accidents mortels dans lesquels les camions de la société Ebomaf étaient impliqués à Abomey-Calavi, où elle exécute actuellement des travaux routiers. Le mis en cause condamné à 36 mois de prison a tué deux jeunes dames dont l’une était enceinte, le 18 janvier 2021. Le second conducteur était à l’origine de la mort d’un homme le 17 janvier à Hêvié Denou.

La fréquence de ces cas d’accidents a suscité une vague d’indignations sur les réseaux sociaux. Le ministre des infrastructures et des transports a dû tenir une réunion urgente avec les responsables de la société pour mettre en garde les conducteurs et annoncer des mesures afin de mettre fin à la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus