Bénin: la consommation de la chicha interdite dans le département du Littoral

Le préfet intérimaire du département du littoral met fin à la consommation de la chicha à Cotonou. La décision a été prise par arrêté préfectoral.

Jean-Claude Codjia n’a pas fait les choses à moitié. Avant le département de l’Atlantique, le préfet intérimaire du Littoral, a interdit la consommation de la chicha dans les lieux à usage collectif, fermés ou ouverts, qu’ils soient publics ou privés dans la ville de Cotonou.

Tout promoteur d’établissement ouvert au public (débits de boissons, maquis, boîtes de nuit, restaurants et autres), qui permettra l’usage de la chicha à l’intérieur de son établissement est passible d’une amende allant de 50 000 à 300 000 francs CFA.

Toute personne prise en flagrant délit d’usage de la chicha est passible d’une amende allant de 10 000 à 50 000 francs CFA. Pour la mise en œuvre de cette décision, il est annoncé une phase de sensibilisation avant la phase répressive.

1 commentaire
  1. Waris dit

    Ça n’a pas de sens toutes ses mesures. Vous interdisez la chicha mais vous pouvez permettre la cigarette. C’est débil sciencez un peu. Mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus