Bénin – Présidentielle 2021: le gouvernement appelle l’opposition à s’unir derrière Hounkpè ou Kohoué

Le gouvernement a appelé les opposants à s’unir derrière les candidats de l’opposition à la présidentielle au lieu de crier à l’exclusion.

La Cour constitutionnelle a révélé la liste définitive des duos de candidature à l’élection présidentielle du 11 avril prochain. Sans surprise, les dossiers retenus par la Commission électorale nationale indépendante (CENA) ont tous été validés par la Cour. Réagissant à l’annonce de la haute juridiction, les opposants ont souligné qu’il y a une politique d’exclusion de la part du gouvernement.

A lire aussi: “Je ne veux soutenir personne parce que là où il y a de polémique, Marie n’est pas là”, Patrice Simenou

Répondant à ces allégations, sur Frisson Radio, le ministre Alain Orounla, porte-parole du gouvernement, a signifié qu’il n’y a aucune exclusion dans le processus électoral en cours au Bénin et que les opposants, au lieu de se plaindre, devraient plutôt s’unir autour des deux candidatures retenues au niveau de l’opposition.

« Il n’y a point d’exclusion et il appartient aux dirigeants des partis d’opposition, au lieu de crier en vain à l’exclusion, de se regrouper, s’ils le désirent, derrière l’une des représentations de l’opposition retenues », a déclaré Orounla. Il va sans dire que les jeux sont faits, et qu’à partir de cet instant la présidentielle au Bénin aura lieu avec les duos suivants : Patrice Talon/Mariam Talata Zimé, Alassane Soumanou/Paul Hounkpè et Corenthin Kohoué/Iréné Agossa.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus