Birmanie: Facebook et Instagram ferment tous les comptes de l’armée

Facebook et Instagram ont fermé l’ensemble des comptes ou pages liés à la junte militaire qui a pris le pouvoir en Birmanie depuis le lundi 1er février 2021.

Dans un communiqué ce jeudi 25 février 2021, Facebook a annoncé la fermeture de tous les comptes restants liés à l’armée birmane, en raison de l’utilisation par la junte de « violences meurtrières » contre les manifestants pro-démocratie.

A lire aussi: Birmanie: l’ONU appelle l’armée à mettre immédiatement fin à la répression

« Les événements depuis le coup d’Etat du 1er février, y compris des violences meurtrières, ont précipité la nécessité de cette interdiction », écrit Facebook. Seules les pages liées à l’Etat birman mais considérées comme des « services publics essentiels », comme les pages du ministère de la santé, resteront accessibles. Il en est de même sur Instagram.

Selon LeMonde, depuis le coup d’Etat du 1er février, l’armée s’est servie des réseaux sociaux pour diffuser des accusations non prouvées de fraude électorale, utilisées comme justification du coup d’Etat. L’armée a également diffusé de multiples appels à la violence contre la minorité musulmane rohingya et contre les manifestants pro-démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus