Birmanie: la police tire à balle réelle sur les manifestants et tue plusieurs personnes

La répression a été sanglante en Birmanie, ce dimanche 28 février 2021. La police a ouvert le feu sur les manifestants et a fait plusieurs morts et de nombreux blessés.

Selon France 24, au moins dix manifestants sont morts, et des dizaines de personnes ont été blessées en Birmanie ce dimanche, notamment dans la ville côtière de Dawei ainsi qu’à Rangoun.

A lire aussi: L’ambassadeur de la Birmanie aux Nations Unies limogé pour trahison

Pyae Zaw Hein, volontaire auprès des secouristes, a expliqué à l’AFP que les trois personnes tuées avaient été « touchées par des tirs à balles réelles », dans la ville du Sud, alors que les blessés avaient été atteints par des tirs de balles en caoutchouc. « Il pourrait y avoir beaucoup plus de victimes car nous continuons de recevoir des blessés », a-t-il ajouté. Le média local Dawei Watch a également fait état de trois morts.

Ces évènements interviennent un mois après le coup d’Etat mené par l’armée le 1er février 2021 pour renverser l’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus