CHAN 2021: le Maroc sur le toit de l’Afrique

Candidat à sa propre succession, le Maroc a décroché son deuxième titre en championnat d’Afrique des nations (CHAN) en disposant du Mali (2-0) dimanche soir au stade de Yaoundé en finale de la compétition.

Dimanche soir, le Maroc est entré dans la légende en devenant la seule équipe à remporter deux finales de suite du CHAN. Opposés au Mali au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé au Cameroun, les Lions de l’Atlas se sont imposés sur le score de 2-0 au terme d’un match fermé et décevant où les deux équipes ont joué la carte de la prudence.

A lire aussi: CHAN 2021: battus par le Maroc, les Camerounais accusent les marabouts

Favori pour cette rencontre, le Maroc a lancé très tôt les hostilités avec plusieurs frappes non cadrées. Mais très vite, la nervosité (ou la peur de perdre la partie) a vite gagné les poulains de Houcine Ammouta comme en attestent plusieurs relances ratées, desquelles les Maliens ne profitaient pas. Une scène qui restera ainsi jusqu’à la pause où les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur un score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, le match a monté d’intensité avec plus d’engagements de part et d’autre. A l’heure de jeu, alors que les maliens avait l’occasion d’ouvrir le score, Koné a buté sur le portier marocain Zniti, condamnant ainsi son équipe. Car, dans la foulée, le Maroc prenait l’avantage à la marque.

A lire aussi: « Cristiano Ronaldo est un héros », Andrea Pirlo dingue du jeune homme de 36 ans

Sur une merveille de corner de Namsaoui, le défenseur central Soufiane Bouftini devançait Sanogo et plaçait une tête imparable pour ouvrir le score (0-1, 69e). Une ouverture du score qui sera suivie d’un autre but quelques minutes plus tard, quand El Kaabi sur une tête plongeante scella la victoire des siens dans cette rencontre (0-2, 79e). Les dernières actions offensives des Aigles maliens auront été sans conséquence sur le destin du score qui est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Le Maroc s’installe donc sur le toit de l’Afrique pour la deuxième fois après l’édition 2019 ou elle a battu le Nigéria en finale. Le Mali, qui s’incline à nouveau, après sa déroute contre la RDC en 2016 (battu 0-3 par les Léopards en finale) prend la deuxième manche du podium. Tombeurs du Cameroun (2-0), les Guinéens terminent à la troisième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus