Coronavirus: l’OMS exclut le Nigéria des pays africains à recevoir le vaccin Pfizer

L’Organisation mondiale de la santé a exclu la république fédérale du Nigéria de la distribution des vaccins Covid-19 Pfizer dans le cadre de son projet COVAX, rapporte le Daily Post.

Le Nigéria ne satisfait pas à l’exigence standard nécessaire pour assurer le stockage des vaccins aux -70 degrés Celsius requis pour le produit Pfizer. Dans ce contexte, l’OMS a donc décidé de le retirer de la liste des pays qui devraient en recevoir dans le cadre de COVAX, une initiative pour faciliter l’accès équitable au vaccin par les pays pauvres.

A lire aussi: Coronavirus: l’Iran reçoit une première livraison du vaccin russe Spoutnik V

Plus tôt, le gouvernement nigérian avait déclaré qu’il prévoyait de recevoir 100 000 doses dans le cadre de l’initiative COVAX. Cependant, lors d’une conférence de presse virtuelle, le Directeur de l’OMS, Région africaine, le Dr Matshidiso Moeti, a révélé que seuls quatre pays africains étaient présélectionnés sur les 13 candidats. Il s’agit de la Tunisie, du Cap-Vert, de l’Afrique du Sud et du Rwanda.

«Environ 320 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech ont été attribuées à quatre pays africains – le Cap-Vert, le Rwanda, l’Afrique du Sud et la Tunisie. Ce vaccin a reçu la liste des utilisations d’urgence de l’OMS, mais il faut que les pays soient en mesure de stocker et de distribuer des doses à moins 70 degrés Celsius», a déclaré Moeti. Les autres pays devront espérer donc la livraison d’autres vaccins comme AstraZeneca, Sinopharm ou encore Sputnik V.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus