Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo rentrera avec ou sans l’accord du gouvernement Ouattara

Après avoir annoncé le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, le secrétaire général du FPI (Gor) Assoa Adou, a expliqué que même sans l’accord du gouvernement Ouattara, l’ancien président rentrera certainement au pays, à la mi-mars.

«Certains pensent que nous voulons faire un coup de force. Non, nous ne voulons rien forcer. Le président nous a demandé de négocier avec le Gouvernement. Nous avons adopté cette démarche par rapport à une loi que le président Gbagbo a fait voter, en 2005, pour les avantages des anciens présidents de la République et des Institutions », a expliqué Assoa Adou. Il a déploré la lenteur du gouvernement à répondre à leurs sollicitations assurant que Gbagbo va rentrer.

A lire aussi: CPI: Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé seront fixés sur leur sort le mois prochain

« Quand nous allons vers les gouvernants, ce n’est pas pour plaider mais pour leur dire d’appliquer cette loi. Chers camarades, merci pour votre mobilisation. Comme le Gouvernement traîne les pas, Gbagbo va venir. Même si c’est avec un wôrô wôrô, on va aller l’accueillir », a souligné Adou.

« En Côte d’Ivoire, sous la colonisation, nous avions des parents qui ont été déportés au Gabon et ils ne sont plus revenus. Le retour de Gbagbo est extraordinaire pour les Ivoiriens. Le président Gbagbo m’a dit de vous dire ceci (…) Préparez-vous pour que son retour soit une fête pour toute la Côte d’Ivoire et toute l’Afrique », a précisé Assoa Adou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus