Côte d’Ivoire: le programme Covax a livré les premières doses de vaccins anti-Covid vendredi dernier

La Côte d’Ivoire est le deuxième pays africain à avoir reçu des vaccins gratuits contre le coronavirus dans le cadre du programme Covax. Les vaccins sont arrivés à Abidjan le vendredi 26 février. 

L’appareil de livraison a atterri sur le tarmac de l’aéroport d’Abidjan aux environs de midi avec 500 000 doses du vaccin AstraZeneca.

Ces doses de vaccins ont été envoyées par l’initiative Covax, qui vise à produire gratuitement des vaccins contre le Covid-19 aux pays pauvres et sous-développés. Elle est financée aux trois-quarts par l’Europe et les États-Unis, selon RFI.

Le ministre de la Santé, celui des Affaires étrangères, le secrétaire général de la présidence ainsi que de nombreux ambassadeurs s’étaient rendus à l’aéroport pour réceptionner la livraison.

« La Côte d’Ivoire est le deuxième pays d’Afrique à le recevoir mais surtout le premier pays au monde à vacciner, selon le programme Covax », acclame Patrick Achi, secrétaire général de la présidence ivoirienne.

Marc Vincent, représentant de l’Unicef en Côte d’Ivoire, s’engage à soutenir Abidjan pour le bon déroulement de la campagne de vaccination.

« Avec nos autres partenaires comme l’OMS, on va être à côté du gouvernement pour former les agents de santé, on va s’assurer qu’il y ait une campagne de communication pour que tout le monde comprenne l’importance d’être vacciné, mais aussi de s’assurer qu’il y ait une égalité d’accès pour tout le monde. Nous sommes à côté du ministère de la Santé et nous sommes ravis qu’ils commencent la campagne lundi. »

La Côte d’Ivoire a prévu vacciner cinq millions de personnes. et envisage donc faire des achats pour augmenter le nombre de vaccins. 

La campagne de vaccination va prioriser les personnels de santé. Les forces de défense et de sécurité, ainsi que les personnes les plus vulnérables vont suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus