France: Macron se fait lyncher sur internet pour avoir souhaité bonne fête de nouvel an lunaire

Le président français Emmanuel Macron a souhaité bonne fête aux asiatiques pour la célébration du nouvel an lunaire. Un geste qui lui a valu une flopée de critiques sur les réseaux sociaux.

Macron s’est copieusement fait lyncher sur les réseaux sociaux alors qu’il souhaitait bonne fête du nouvel an lunaire à tous ceux qui célèbrent cet événement. « À toutes celles et à tous ceux qui célèbrent le nouvel an lunaire, je transmets mes meilleurs vœux de santé, de réussite et de bonheur ! », a écrit Macron sur son compte Twitter. Cette déclaration a frustré les français qui le condamnent pour ne leur avoir pas souhaité cela pendant Noel.

Les commentaires sont durs

« Dans la rue, des inconnus vous croisent et vous disent « joyeux Noël » et on leur répond en leur disant la même chose. Dans les magasins, les vendeurs et les vendeuses vous souhaitent « joyeux Noël ». Vos proches, vos amis, prononcent également les mêmes mots. Et vous, rien », indique un internaute dans un commentaire.

Pour un autre, « le mec ne donne pas ses vœux aux français lors du nouvel an mais il ose nous parler du nouvel an lunaire  Homme avec une main sur le front… Hors sol total ce type… Il est lunaire ».

Dans un commentaire plus dur envers le président, un autre internaute souligne que, « la seule communauté que l’on peut stigmatiser c’est encore une fois la catho… Ne pas lui souhaiter Joyeux Noël, la malmener dans le #PJLSeparatisme… pour avoir l’air de respecter l’égalité… Croire que ça ne pèsera pas en 2022 est une vue de l’esprit ».

« Mes mots seraient bien trop violents si je devais qualifier le fait que vous présentez vos vœux à d’autres, alors que fin 2020 vous n’avez pas été foutu de parler à Noël et que très succinctement au nouvel an… Vous êtes vraiment……. », martèle un autre twitto très en colère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus