Innovation en Europe: une insuline « intelligente » pour améliorer le quotidien des diabétiques

Anicet Mbida, dans sa chronique « l’innovation du jour  » sur Europe 1 a partagé avec ses auditeurs ce vendredi matin une avancée scientifique venue du Danemark pour les personnes atteintes du diabète. Il s’agit d’une insuline « conditionnelle » qui s’active lorsque c’est nécessaire.

L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas qui permet de baisser le niveau de sucre dans le sang chez ceux qui souffrent du diabète de type 1.

A jeun, la valeur normale de la glycémie oscille entre 0.7 g/L et 1 g/L. Prudence donc!

Il est primordial de connaitre exactement à quel moment prendre l’insuline, sinon on pourrait faire baisser sa glycémie en « dessous des niveaux recommandés », ce qu’on appelle l’hypoglycémie qui peut tout autant conduire à la morgue. 

C’est pour remédier à cela qu’Au Danemark, des chercheurs de l’université de Copenhague ont créé une insuline qui s’adapte automatiquement au taux de sucre présent dans le sang.

Lorsqu’il est élevé dans le sang, un comportement normal chez les diabétiques, l’insuline va le faire baisser. Mais lorsque la glycémie est faible, « l’action de l’insuline sera réduite pour ne pas faire chuter davantage le taux de sucre ».

C’est une solution pour éviter tout risque d’hypoglycémie.

Une insuline déjà disponible ? 

Non, selon le chroniqueur. Elle doit passer une panoplie de tests avant d’être mis sur le marché. C’est la routine dans le secteur médical.

Ça prendra du temps certes, mais Anicet rassure que « c’est très prometteur » quoi qu’il arrive.

L’insuline « conditionnelle » va surtout supprimer les problèmes de mauvais dosage.

1 commentaire
  1. Dr jacques madilu dit

    Sans doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus