« Je récuse l’affirmation selon laquelle il n’y a pas d’opposant », Alain Orounla

Le ministre béninois de la communication et de la poste, Alain Orounla, est intervenu ce mardi 23 Février dans une discussion sur les conditions d’organisation de l’élection présidentielle en République du Bénin sur la chaîne BBC.

Répondant à des commentaires de journalistes togolais et tchadien qui déplore la compétition en dehors de candidat de l’opposition, le porte-parole du gouvernement béninois a été on ne peut plus clair: l’opposition est bel et bien dans la course.

A Lire aussi: Bénin: un décès et des dégâts matériels suite à l;explosion d;un dépôt d;essence

A en croire, en effet, le ministre Alain Orounla, le chef de l’Etat sortant, Patrice Talon, est le seul candidat dans la course qui soit de la mouvance au pouvoir. Tous les autres candidats, indique-t-il, sont des candidats de l’opposition.

« Je récuse l’affirmation selon laquelle il n’ y a pas d’opposant. Le président de la République, candidat, est le seul candidat de la mouvance qui ne regroupe que cinq formations politiques les plus reconnus, les plus enracinés« , a martelé le porte-parole.

L’opposition dont vous parlez, poursuit-il, puisque certains commentateurs se donnent la liberté de dire qui est vrais opposants et qui est faux opposants, est représentée avec ses dix formations politiques pour ceux qui veulent y aller par deux duos différents, explique-t-il.

Pour le ministre Alain Orounla, la présidentielle du 11 Avril 2021 est une compétition ouverte et qu’il suffit de deux candidats pour que la ,compétition soit ouverte. « C’est ce qui s’est passé aux Etats-Unis… », a indiqué Orounla.

Liste définitive des candidats retenus

La Cour constitutionnelle a rendu publique ce lundi 22 février 2021 la décision EP 21-017 qui autorise les candidats à la participation de la présidentielle du 11 avril 2021.

Dans cette décision, la haute juridiction a justifié comment elle en est arrivée à valider la liste provisoire publiée par la Commission électorale nationale autonome (Céna).

Ainsi, trois duos de candidats sont retenus au terme du processus pour prendre part à l’élection présidentielle du 11 Avril 2021.

Il s’agit des duos de candidats ci-après:

  • Patrice Talon-Mariam Talata,
  • Soumanou Djimba-Paul Hounkpè,
  • Corentin Kohoué-Iréné Agossa

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus