L’ONU débloque 15 millions de dollars pour la riposte d’Ebola en RDC et en Guinée

Le Fonds d’urgence des Nations Unies dépêche 15 millions de dollars à la riposte à la fièvre hémorragique à virus Ebola en République Démocratique du Congo et en Guinée.

En conférence de presse des Nations Unies ce mercredi 17 février 2021, le Secrétaire général adjoint américain aux Affaires humanitaires, Mac Lowcock, a annoncé qu’une allocation rapide de 15 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF) sera allouée en réponse à la flambée d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) et en Guinée.

A lire aussi: Épidémie d’Ebola: la Russie vole au secours de la Guinée pour combattre la maladie

“Briser la chaîne de transmission est la priorité, je débloque donc un financement rapide pour l’engagement communautaire, la prévention et le contrôle des infections et la vaccination”, a déclaré M. Lowcock, ajoutant que “le financement aidera la RDC et la Guinée à répondre à l’épidémie et aidera les pays voisins à se préparer”.

La résurgence d’Ebola a été signalée en RDC et en Guinée. De sources officielles, la Guinée compte 10 cas suspects et la RDC dénombre 4 cas confirmés, dont 2 décès. Les pays de la sous-région à l’instar du Sénégal et la Côte d’Ivoire prennent déjà de diverses dispositions idoines contre la maladie.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus