Mali: deux soldats tués dans une nouvelle attaque à Mopti

Au moins deux soldats maliens ont été tués dimanche dans une attaque dans le centre du pays. Leur véhicule a heurté un engin explosif à son passage, selon les autorités du Mali.

«Dimanche, un véhicule d’escorte de la mission a heurté une mine posée par des terroristes. Deux soldats maliens ont été tués », a déclaré lundi une source militaire. L’attaque s’est déroulée à Dioura, dans la région de Mopti, une région instable et régulièrement prise pour cible par les djihadistes. Selon les responsables, deux autres soldats ont été blessés dans l’attaque et admis à l’hôpital pour y recevoir des soins.

A lire aussi: Mali – Situation sécuritaire: «Ceux qui nous aident sont dans l’impasse», Mahmoud Dicko

Lors de l’incident, les soldats étaient dans une mission d’escorte d’une équipe de foreurs d’eau. Aucune victime n’a été rapportée parmi les civils. Les deux soldats morts dimanche portent ainsi à 29, le nombre de pertes en effectif qu’ont subi les forces maliennes, onusiennes et françaises depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP.

Le Mali a été plongé dans le conflit en 2012 lorsque des radicaux touareg locaux, soutenus par des djihadistes, se sont révoltés dans le nord du pays. La France est intervenue militairement pour écraser la rébellion, mais les djihadistes se sont dispersés puis regroupés, amenant leur campagne dans le centre du Mali en 2015, puis dans le Niger et le Burkina Faso voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus