Categories: Monde - Santé

Portugal – Covid-19: une mortalité sans précédent, un cimetière « débordé » par les morts

Avec une moyenne de 180 décès par jour dans le pays, les parcelles de terre du cimetière du Alto de Sao Joao se remplissent de nouvelles tombes à une rapidité glaçante.

Depuis le début de l’année 2021, le Portugal a connu une flambée de l’épidémie de Covid-19. Avec plus de 11.000 personnes décédées du coronavirus, le pays est devenu le plus endeuillé au monde, si on rapporte le nombre de morts à la population.

« On est débordé! », se lamente Ricardo Pereira en tassant la terre argileuse entre les tombes creusées sans relâche dans une parcelle du plus grand cimetière de Lisbonne, vite remplie de morts du Covid-19 identifiés par un simple numéro.

« Cette parcelle de terre s’est remplie en une cinquantaine de jours alors que normalement cela prend près d’un an« , explique à l’AFP, bêche à la main, ce fossoyeur de 36 ans, employé dans le cimetière du Alto de Sao Joao, qui surplombe l’estuaire du Tage.

Confiné depuis la mi-janvier, le pays a vu le rythme des nouvelles contagions chuter fortement, et le nombre de décès quotidiens est retombé à environ une centaine par jour après un record de plus de 300, mais le nombre d’enterrements reste toujours très élevé. Les autorités ont imposé un confinement jusqu’au 1er mars, mais celui-ci pourrait encore durer.

Pour un pays dont le tourisme est l’un des secteurs-moteurs de l’économie, il s’agit d’une catastrophe. L’an dernier, le Portugal a perdu trois touristes étrangers sur quatre, selon l’Institut national des statistiques (INE). Mais certains voient dans cette mauvaise nouvelle une occasion de repenser le modèle touristique.

Publié par
Tags: Covid-19

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.