Présidentielle au Bénin: Rachidi Gbadamassi voulait parrainer Reckya Madougou

Le député Rachidi Gbadamassi était face à la presse ce jeudi 18 février 2021. Il s’est prononcé sur l’actualité politique liée à la présidentielle du 11 avril 2021. Le surnommé Professeur titulaire de politique pratique est revenu sur ses échanges avec Reckya Madougou dans le cadre des négociations du parraiange.

Rachidi Gabdamassi sort de son silence et relance la polémique sur l’attribution des parrainages. Le député de la 8è circonscription avoue qu’au début il était d’accord pour accorder son parrainage à Reckya Madougou, candidate du parti « Les Démocrates », dès que celle-ci a pris contact avec lui. « En toute responsabilité , moi j’avais décidé d’accorder mon parrainage à dame Reckya Madougou. Pour moi, il fallait saluer son courage », a-t-il confié.

A lire aussi : Parrainage au Bénin: Reckya Madougou refuse de céder à la demande de la cour

Par la suite, Rachidi Gbadamassi dit avoir rebroussé chemin pour des raisons liées à l’engagement politique et aux relations de Reckya Madougou dans la sous-région. Dans sa déclaration, il a également avoué que d’autres élus ont été approchés par la candidate recalée, et qu’il avait été même sollicité pour jouer le rôle de « collecteur de parrainages ».

Quand Rachidi Gbadamassi crédibilise les propos Reckya Madougou

Les déclarations de Rachidi Gbadamassi confortent dans une mesure donnée les propos de Reckya Madougou qui dit avoir contacté plusieurs élus. Selon ses dires, les élus contactés étaient tous prêts à lui accorder le parrainage; mais ne sont pas allés au bout de leur volonté, parce qu’ils auraient eu peur pour leur vie.

A lire aussi : »La candidature de Madougou pose un problème de conflit de souveraineté », Rachidi Gbadamassi

En déclarant que Reckya Madougou a contacté certains députés dont lui-même, Rachidi Gbadamassi confirme les propos de la candidate recalée. Mieux, il avoue lui avoir donné son accord de principe pour le parrainage. Même si elle a refusé de les dévoiler, Reckya Madougou dit avoir des captures d’écran de discussions, preuves de ses échanges sur l’obtention du parrainage auprès des élus de la mouvance.

Volonté affichée d’ouvrir le parrainage…

Rachidi Gbadamassi justifie sa disponibilité exprimée à Reckya Madougou par la volonté de son parti, le Bloc Républicain d’ouvrir le parrainage à tous les candidats, même s’il y a une condition à respecter. « Nos responsables nous ont demandé d’être ouverts aux sollicitations des uns et des autres à condition qu’ils soient portés par des partis politiques », a-t-il déclaré.

A lire aussi : Bénin – Présidentielle 2021: «Patrice Talon ne recherche qu’une compétition totalement ouverte»

Pour le député, la condition d’être porté par un parti politique est nécessaire et s’inscrit dans la logique de la réforme du système partisan. « N’oublions pas, la réforme que nous avons réalisée vise à réaffirmer la prépondérance des partis d’envergure nationale dans l’animation de la vie politique de notre pays », a précisé Rachidi Gbadamassi.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus