RDC: apparition d’un mystérieux monolithe à Kinshasa, une arnaque des autorités locales?

La capitale de la république démocratique du Congo est la cible depuis quelques jours de moqueries sur le net après l’annonce par les responsables d’une localité de la ville, de l’apparition mystérieuse d’un monolithe.

Les habitants du Bourg de Bandalungwa à Kinshasa se sont réveillés dimanche avec une mystérieuse apparition à un carrefour de la localité. Un monolithe se dressait devant eux comme ils n’en avaient jamais vu auparavant en vrai. Alors que les gens tentaient de déchiffrer le mystère, le bourgmestre de la région a été interpellé et lui-même s’est dit surpris par la mystérieuse apparition.

« C’est un mystérieux monolithe », indique le bourgmestre. « Je sécurise cet endroit historique et touristique », a-t-il ajouté en indiquant qu’il s’agit bien d’un monolithe qui est sorti de nul part. Un autre de ses collaborateurs a confirmé qu’il n’en savait rien et qu’il s’agirait effectivement d’un mystère.

Les internautes ridiculisent les responsables

Cependant, selon plusieurs témoignages, il n’a jamais été question d’une apparition mystérieuse de monolithe dans la ville. Selon un témoin cité par Top Congo Fm, « un gros trou a été creusé samedi avant qu’un métal massif y soit enfoui à l’aide d’une grue ». Ce témoignage a été corroboré par plusieurs internautes qui ont publié des images de la fabrication de l’objet gigantesque.

Un gros mensonge des autorités de la localité pour distraire la population ou une implantation dont le but est carrément autre chose que de susciter un mystère ? Dans tous les cas, les congolais ne semblent pas s’être laissé avoir car ils ont saccagé l’objet et on peut y voir un travail humain.

Image

Notons que des monolithes ont été découverts dans plusieurs endroits du monde et le caractère mystérieux que cela revêt aurait incité à faire ce montage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus