RFI condamne l’incendie du domicile de son correspondant au Niger, Moussa Kaka

Radio France internationale (RFI) a condamné dans l’après-midi de ce jeudi 25 février 2021, l’incendie du domicile de son correspondant à Niamey, Moussa Kaka.

« Au Niger, à Niamey, on apprend l’attaque et l’incendie, ce matin, de plusieurs domiciles, dont celui de notre correspondant Moussa Kaka », a annoncé RFI qui précise qu’heureusement, Moussa Kaka et toute sa famille sont « indemnes ».

A lire aussi:Niger: vers une crise post-électorale?

Le média dit constater que cette attaque survient quatre jours après le second tour de l’élection présidentielle et que Moussa Kaka a été visé en tant que journaliste. « Il s’agit d’une très grave atteinte à la liberté de la presse. RFI apporte tout son soutien à son correspondant, condamne cet acte liberticide et continuera de défendre la liberté d’informer« , a-t-il martelé.

Le Niger fait face à des troubles notamment à Niamey, depuis l’annonce des résultats provisoires qui donnent gagnant, le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Bazoum. L’opposition qui revendique la victoire à ce second tour de la présidentielle dénonce « un hold-up » électoral et ses militants ne cessent de protester dans le pays. Des altercations entre forces de l’ordre et militants ont été enregistrées. Le gouvernement fait état de 2 morts depuis mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus